BCI - Bureau de coopération interuniversitaire (anciennement connu sous le nom de « Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec » CREPUQ)

Accueil » Archives

Semaine du Libre Accès :
La Crepuq soutient le mouvement du Libre Accès à la connaissance scientifique et technique

Montréal, le 24 octobre 2012 – La Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ) est fière d’annoncer qu’elle appuie pleinement le mouvement du Libre Accès à la connaissance scientifique et technique.

Issu du monde de la recherche et de la communication savante, ce mouvement regroupe les initiatives visant à rendre accessibles, de façon gratuite, immédiate et pérenne, tous les résultats de la recherche financée par les fonds publics.

Depuis plusieurs années, un nombre croissant d’universités québécoises ont mis en place des initiatives pour encourager le libre accès et appuyer les professeurs dans la diffusion des résultats de leurs recherches.

« La diffusion et l’amélioration de l’accès à l’information se situent au cœur des préoccupations des universités québécoises. En soutenant le mouvement du libre accès, les établissements universitaires veulent mettre de l’avant le savoir, faciliter le travail des chercheurs et accroître leur impact. Elles montrent aussi leur souci d’une gestion responsable des fonds publics en contribuant à développer le libre accès qui constitue une alternative au système privé d’édition des revues savantes », a indiqué madame Luce Samoisette, présidente du Conseil de la CREPUQ et rectrice de l’Université de Sherbrooke.

« Le libre accès profite aux chercheurs, mais aussi à l’ensemble de la société québécoise puisqu’il contribue à la démocratisation de l’accès à l’information. En se joignant à ce mouvement mondial, les universités et en particulier les bibliothèques universitaires, entendent jouer pleinement leur rôle sur la scène nationale et internationale en matière de diffusion rapide, universelle et durable des résultats de la recherche », a poursuivi monsieur Daniel Zizian, président-directeur général de la CREPUQ.

La CREPUQ a signé « l’Initiative de Budapest pour l’Accès Ouvert » en 2002 et devient signataire de la « Déclaration de Berlin sur le Libre Accès à la Connaissance en sciences exactes, sciences de la vie, sciences humaines et sociales ». Les établissements universitaires s’engagent à considérer institutionnellement une ou plusieurs initiatives en vue de favoriser l’émergence du libre accès dans leurs milieux respectifs.

La CREPUQ regroupe les 19 établissements universitaires du Québec. Elle agit comme porte-parole auprès du gouvernement et des milieux intéressés par l’enseignement et la recherche universitaires. Elle est également un outil de coordination et de concertation entre les universités, un centre de recherche au service des administrations universitaires, un agent coordonnateur de services communs, ainsi qu’un centre de ressourcement et de réflexion pour ses membres.

- 30 -

Source :
Chantal Pouliot, directrice des communications
Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec
514 288-8524, poste 244
cpouliot@crepuq.qc.ca
http://www.crepuq.qc.ca/