BCI - Bureau de coopération interuniversitaire (anciennement connu sous le nom de « Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec » CREPUQ)

Accueil » Archives

Les établissements universitaires se réjouissent que le gouvernement québécois fasse de l’éducation l’une de ses priorités

Montréal, le 11 septembre 2009 – La Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ) se réjouit que l’éducation soit au cœur des priorités du gouvernement québécois et salue l’adoption d’une Stratégie d’action visant la persévérance et la réussite scolaires.

Comme elles l’ont souligné à plusieurs reprises au gouvernement, les universités québécoises considèrent que l’éducation doit être une priorité nationale. Les enjeux qui touchent le domaine de l’éducation sont en effet d’une importance capitale pour l’avenir de la société québécoise.

« Les établissements universitaires appuient l’initiative de la ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, madame Michelle Courchesne, et du gouvernement québécois. Une population éduquée est une condition préalable au développement économique, social et culturel de notre société. Si le Québec souhaite réussir comme société innovante et relever les grands défis qui l’attendent au cours du XXIe siècle, tous les acteurs socio-économiques doivent être mis à contribution de façon à favoriser la persévérance et à promouvoir la scolarisation accrue des Québécois à tous les niveaux d’enseignement », a déclaré madame Heather Munroe-Blum, présidente du Conseil d’administration de la CREPUQ et principale et vice-chancelière de l’Université McGill.

« L’éducation doit être vue comme un tout dont les différents ordres d’enseignement sont partie prenante. Les succès des uns favorisent les réalisations des autres. Pour que les jeunes fassent preuve de persévérance et favoriser leur réussite scolaire tout au cours de leur cheminement, il faut leur donner accès à un enseignement de qualité et leur offrir un encadrement approprié. Les jeunes constituent l’avenir de notre société et toutes les forces vives doivent se sentir interpellées par leur plein épanouissement », a pour sa part fait valoir monsieur Daniel Zizian, président-directeur général de la CREPUQ.

La CREPUQ regroupe les 18 établissements universitaires du Québec. Elle agit comme porte-parole auprès du gouvernement et des milieux intéressés à l’enseignement supérieur. Elle est également un outil de coordination et de concertation entre les universités, un centre de recherche au service des administrations universitaires, un agent coordonnateur et administratif de services communs, et un centre de ressourcement et de réflexion pour ses membres.

– 30 –

Source :
Chantal Pouliot, directrice des communications
Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec
514 288-8524, poste 244